Concert annulé dans le feu de l’action

0078La soirée s’annonçait pourtant bien, il faisait très chaud et les gens se promenaient en masse sur le boulevard. Tout le monde était à l’heure, et nous n’avions rien oublié, du médiator à l’ampli de puissance.

A peine le matos monté, et alors que nous faisions les premiers essais sonores, nous avons eu l’amère surprise de voir arriver un car flambant neuf de police. On demande à voir un responsable. Le patron du café avait semble-t-il l’autorisation pour un tel événement (concert bénévole sur la terrase du café). Malheureusement, le précieux papier n’était pas en sa possession au moment de l’arrivée des agents.

Pour éviter que la discussion ne tourne au vinaigre (et d’offrir un tour en camionnette à nos instruments), mais aussi pour ne pas décevoir les gens qui avaient fait le déplacement, nous avons pris la décision de jouer à l’intérieur de l’établissement, dans une version « minimaliste ». Il est environ 20h, malgré la baisse de motivation, on trouve tout de même la force de tout démonter, pour remonter l’ensemble du matériel sur une scène improvisée.

Et juste a ce moment, anti-coup de théâtre, un appel du commissariat achevant la soirée avec un avertissement ordonnant un couvre-feu sonore à 22h. Il est 21h30, il fait très lourd (physiquement et psychiquement), les nerfs sont à vifs et le ras-le-bol est général. Le concert est annulé, pas d’autres issue possibles.

Des amis dans l’assistance tentent, sans succes, de jouer des téléphones portables pour trouver un plan de secours. Je voudrais les remercier, ainsi que toutes les personnes qui sont venues, et en particulier ces anonymes de Lille. J’espère que cela ne vous empêcheras pas de venir nous voir des que nous seront de passage à Lille !

PS: au fait, si vous avez la moindre information sur les autorisations nécessaires en mairie et en préfecture pour la tenue d’une telle soirée n’hésitez pas à les partager avec nous, soit sur le forum, soit directement par mail. Merci d’avance.

Signé: Kevin