L’effet « bass »

3 réflexions au sujet de « L’effet « bass » »

  1. D’aprés cet article (<http://asia.reuters.com/newsArticle.jhtml?type=scienceNews&storyID=3401200>) les basses et en particulier les infra-basses produiraient des effets « bizarres » sur le cerveau de l’homme, pouvant lui faire ressentir des emotions et des sensations etranges.

    Je lance donc l’idée d’utiliser des infrabasses puissantes lors des prochains concerts de Funky Storm pour elargir le spectre de l’experience sonore.

    Sachant egalement que les basses (non-infra) font entrer en raisonnance certains organes du corps humain (en particulier les intestins), il est possible de provoquer des reactions laxatives sur le public en leur balancant les bonnes frequences à fortes doses. Je vous laisse imaginer le tableau…

    Kevin, qui aime les experimentations.

Les commentaires sont fermés.