2 réflexions au sujet de « chronique »

  1. salut les gonzesses !!

    je reviens à l’instant du concert d’unswabbed à l’aéronef et j’en profite donc pour commencer ici une petite chronique concert.

    la première partie (obdurate) était comment dire … si tu aimes sum 41 et blink 182, tu les mets tous les 2 dans un shaker et ça fait de la merde. ben là … pareil, pendant 1 heure ! au début ça passe parce que t’as fais un pari con (genre bouffet les croquette du chat) et à la fin c’est complétement gavant ! à part quelques bons riffs de temps en temps, c’est le même rythme du début à la fin.

    la deuxième partie : unswabbed !! génial (pour ceux qui aime le métal, les autres ils ont du se faire un peu chier, mais ils devaient pas être nombreux) pareil que l’autre, une heure de set avec un seul rappel, mais super intense et beaucoup mieux au niveau musical. petit bémol : l’enchaînement entre les morceaux était pas top. vous savez donc ce qu’il vous reste à travailer les FS. sinon, c’est une série de morceaux bien rentre-dedans, en français dans le texte pour une très grande majorité (à un près), et des musiciens qui occupent à fond la scène (de la batterie aux enceintes, ils grimpent partout, jusqu’au slam du bassiste – qui à mon avis est le plus déjanté de tous les membres). en parlant de slam, une grosse frayeur quand même à la fin, avec un slam sur la scène (oui, vous avez bien compris, y’avait suffisemment de monde on stage pour en faire un) sauf que le mec à fini à terre (en bas de la scène, sauf que c’était pas prévu). avec quelques titres du cd maxi sorti l’année dernière, ce sont un ensemble de nouveaux morceaux prévu sur une galette toute neuve pour une date qui reste indéterminée qui ont animé le club de l’aéronef, plein de furieux aux percing proéminent. j’avais oublié quand même un seul truc, ma carte de lycéen. eh oui, le néo, ça attire tous les publics, surtout les plus jeunes, mais c’est pas grave, c’est tout de même de la bonne musique.

    allé, à 2 mains les lopettes !

    • Nouveau sujet: chronique suivante

      eh oui, que serait une semaine sans ses nombreux concerts et heureusement que je suis là pour vous en faire le retour.

      Dead Brother ou le Jazz band de la mort

      hier soir à la Cave aux Poètes (à Roubaix, est-il besoin de le repréciser) a eu lieu le plus bel enterrement de ma vie – comme quoi les 2 mots ne sont pas incompatibles.
      avec leurs gueules de croques morts – croques notes, les dead brother nous ont offert un spectacle à la fois surprenant et très agréable. alternant reprises et compositions originales dans des styles encore assez peu en vogues dans nos contrées, ils oscillent entre big band jazzy funéraire et rock psychédélique old school.
      bref un concert bien sympathique dans une ambiance pas morbide. c’est pas du métal, c’est pas de la funk, mais je pense que c’est suffisaemment storm pour permettre ce petit encart dans vos collones.

Les commentaires sont fermés.